10 indicateurs Google Analytics à suivre sur votre site internet

Les 10 indicateurs de Google Analytics à suivre 

 

L’outil Google Analytics est vaste et on peut facilement s’y perdre dans la multitude de KPI (Key Performance Indicator) et ne pas savoir où chercher. Pour mesurer les performances d’un site, Google Analytics est une très bonne solution, intuitive et très complète. Elle permet de rassembler de manière synthétique et très claire l’ensemble des données de votre activité sur internet.

Voici une liste des indicateurs les plus utiles et les plus pertinents de Google Analytics pour mieux comprendre et appréhender votre activité sur internet. Pour chaque indicateur, nous avons également renseigné le chemin pour atteindre ces données dans Google Analytics. 

1. Les visites et visiteurs uniques

Audience > Vue d’ensemble
Ou sur la version anglophone : Audience > Overview

Les visites et les visiteurs uniques (appelés utilisateurs dans Google Analytics) constituent le fondement de la quasi-totalité des calculs liés aux mesures Web. Affichés de manière assez systématique dans Google Analytics, vous les trouverez aussi notamment dans vos rapports de recherche, vos pages de sortie, le calcul de votre taux de rebond ou vos taux de conversion. Les visites et les utilisateurs sont donc très importants. Particulièrement les utilisateurs qui donnent une vision assez précise et réelle du nombre d’utilisateurs uniques ayant visité votre site. La donnée  “utilisateurs” correspond au nombre d’utilisateurs uniques qui s’est rendu sur le site et les “sessions” correspond au nombre de fois que les utilisateurs uniques sont venus.

2. Durée moyenne des visites d’une page et du site : 

Comportement > Contenu du site > Toutes les pages
Ou sur la version anglophone : Behaviour > Site Content > All Pages

Après les visites et les visiteurs, l’élément de mesure qui peut être intéressant à regarder est la durée de visite. Il mesure le temps que les internautes passent sur une page distincte et sur le site en général, lors d’une visite. Cela permet de comprendre l’intérêt d’une page, si toutes les informations sont claires mais également si l’expérience utilisateur sur une page est réussie. Cette donnée peut être utilisée en parallèle du taux rebond et peut permettre d’avoir une vision plus précise et complète du bon ou du mauvais fonctionnement d’une page. Cette utilité en fait donc un des indicateurs Google Analytics les plus importants !

3. Taux de rebond : 

Comportement > Contenu du site > Toutes les pages
Ou sur la version anglophone : Behaviour > Site Content > All Page

Le taux de rebond est un indicateur Google Analytics qui a toujours été considéré comme intéressant et pertinent à prendre en compte et à analyser pour plusieurs raisons. Pour écarter toute erreur, rappelons que le taux de rebond n’est pas le pourcentage de personnes quittant une page au bout d’un certain temps, contrairement à ce qui est souvent admis. Le taux de rebond correspond en réalité au pourcentage de personnes quittant une page sans effectuer d’interaction avec le site (clics, défilement de page…). C’est un élément très facile à calculer et il est très difficile d’avoir une mauvaise interprétation du taux de rebond.  Si l’utilisateur trouve ce qu’il cherche ou qu’il est satisfait, le taux de rebond descend et réciproquement. Il est exploitable à plusieurs niveaux : à l’échelle global du site mais également d’une manière plus précise sur des pages spécifiques, ce qui permet d’avoir une analyse bien plus précise d’une page ou d’un ensemble de page du site.

4. Taux de sortie : 

Comportement > Contenu du site > Pages de sortie
Ou sur la version anglophone : Behaviour > Site Content > Exit Pages

Le taux de sortie est un très bon élément pour comprendre le comportement de vos utilisateurs sur votre site : cette donnée donne le nombre de visiteurs qui ont quitté votre site web à partir d’une page donnée. Il permet d’avoir un avis assez rapide sur la performance d’une page, si elle est bien comprise par vos utilisateurs et si l’expérience utilisateur est bonne.

5. Acquisition par canal : 

Acquisition > Tout le trafic > Canaux
Ou sur la version anglophone : Acquisition > All Traffic > Channels

Cette partie de Google Analytics vous permettra d’avoir une vision globale sur le canal qui vous apporte le plus de trafic, comprendre pourquoi et adapter votre acquisition de trafic en fonction de ces données. C’est sur ce tableau que vous pouvez comprendre les forces et les faiblesses de votre acquisition et ainsi l’adapter à vos utilisateurs. Il permet d’avoir une vision assez complète sur la qualité de votre acquisition et de comprendre la rentabilité de votre trafic. 

6. Taux de conversion : 

Conversion > E-commerce > Vue d’ensemble
Ou sur la version anglophone : Conversions > E-commerce > Overview

Toutes les données e-commerce et donc le taux de conversion ne remontent pas sans avoir été préalablement paramétrées sur votre compte Google Analytics. Bien entendu, le taux de conversion est la donnée la plus importante à observer sur un site e-commerce mais ce n’est que la finalité. Cette donnée n’est compréhensible et analysable qu’avec l’aide d’autres données. Pour comprendre son taux de conversion il faut analyser son taux de rebond, son taux de sortie et si le taux de conversion est calculé sur le nombre de visites ou de visiteurs uniques. Le taux de conversion et son évolution ne sont que la conséquence du bon résultat des données en amont.

7. Les mots clés :  

Acquisition > Google Adwords > Mots-clés
Ou sur la version anglophone : Acquisition > Google Ads > Keywords

Dans l’optique ou vous avez mis en place des campagnes Google Ads, cette partie est très pratique pour comprendre comment vos utilisateurs perçoivent votre marque et avec quels mots clefs ils ont trouvé votre page internet. Cette donnée est complémentaire avec les sources de trafic et permet de comprendre plus en détail le cheminement en amont d’une visite sur votre site. Cela permet également de combiner les mots clés avec d’autres données plus explicites comme le CPC, le taux de rebond ou le nombre de page/session ce qui permet d’avoir une vision plus complète de la qualification du trafic. A noter : les mots-clés ne sont plus disponibles pour la recherche organique. En revanche on peut les retrouver depuis un autre outil de la suite Google, la Google Search Console.

8. Les termes de recherche : 

Comportement > Site Search > Termes de recherche
Ou sur la version anglophone : Behaviour > Site Search > Search Terms

Le rapport termes de recherche fait partie des données qui ne remontent pas automatiquement sur Google Analytics. Lorsque vous prenez la solution Google Analytics sans rien avoir paramétré, elle ne remonte que certaines données basiques (pages vues, utilisateurs…), pour pouvoir utiliser pleinement cet outil il faut le paramétrer en profondeur pour faire remonter par exemple, les données e-commerce ou les termes de recherches. Cette donnée peut être précieuse pour comprendre comment les utilisateurs interagissent avec votre site et si les produits/ services sont facilement accessibles et compréhensibles. En plus de donner une tendance sur la saisonnalité d’un produit, cette donnée permet d’identifier les éléments bloquants de votre site en combinant ces données avec le taux de rebond ou les achats (combien de personnes n’ont pas fait d’achat suite à la recherche d’un produit). 

9. Appareils :  

Audience > Mobile > Vue d’ensemble
Ou sur la version anglophone : Audience > Mobile > Overview

Cette partie de Google Analytics permet de comprendre le comportement de vos utilisateurs et quel type d’appareils est le plus utilisé. Cela permet de voir si vos utilisateurs préfèrent consommer chez eux sur leur ordinateur ou tablette ou alors sur portable de manière plus impulsive. Cela permet également d’adapter vos pages à un format mobile ou desktop pour optimiser la vitesse de chargement à cet appareil.

10. Les objectifs : 

Conversion > Objectifs > Vue d’ensemble
Ou sur la version anglophone : Conversions > Goals > Overview

Cette partie de Google Analytics permet d’avoir une compréhension complète et précise des KPIs que vous voulez suivre. Vos objectifs doivent être au préalable définis et paramétrés sur Google Analytics. Plus vos objectifs sont affinés, plus vous aurez une vision précise du comportement de vos visiteurs. Pour bien définir vos objectifs il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions :  quel type d’utilisateur ? Quelles sont les données qui vous semblent indispensables ? Etc… Si vous n’avez pas d’idée sur quels objectifs paramétrer lors de la création de votre compte Google Analytics, vous pouvez aussi attendre de récupérer des données et, avec ces premières informations, d’autres questions viendront assez naturellement sur la compréhension du parcours de l’utilisateur.

 

Tous ces KPIs disponibles sur Google Analytics vous permettront d’appréhender de manière plus claire vos performances Web. La version gratuite de Google Analytics est plus complète que les autres solutions gratuites disponibles sur le marché. Maîtriser Google Analytics peut s’avérer être un atout indispensable à la compréhension de vos prospects ou de vos clients pour pouvoir s’adapter aux différents comportements. Ces 10 indicateurs constituent déjà un bon départ pour quantifier les performances de vos actions digitales et améliorer votre parcours de conversion.

N’hésitez pas à faire appel à notre Agence de marketing digital Effilab et à nos consultants webanalytics

 

Paul Petchot A propos de l'auteur