Comment intégrer les emojis dans une communication digitale réussie ?

Nous utilisons tous quotidiennement dans nos messages personnels et parfois professionnels des emojis pour exprimer une émotion et pour enrichir nos échanges, mais quelle est leur place aujourd’hui dans la communication des marques ?

Qu’est-ce qu’un emoji ?

Premièrement, il est important de clarifier la différence entre les emoticons et les emojis : les emojis sont des images entières, comme celle-ci : . Ils sont approuvés par l’organisation Unicode Consortium et traitées comme une langue dans l’informatique. Contrairement aux emojis, il n’y a pas de catalogue exhaustif ou de liste officielle pour les emoticons. Les emoticons sont des combinaisons de caractères de texte qui représentent des expressions du visage, comme « :-> » ou «  :’( ».

Les emojis qui nous accompagnent et nous ressemblent de plus en plus sont une invention japonaise datant de la fin des années 1990. L’opérateur mobile NTT DoCoMo travaillait à cette époque sur son service i-mode et cherchait une solution pour remettre les émotions dans la communication devenant de plus en plus digitale, impersonnelle et pleine de malentendus. Le mot « emoji » vient donc littéralement des mots « image » (e) et « lettre » (moji) et permettait aux japonais d’exprimer leurs émotions en plus du texte.

Au fil des années les emojis ont évolué de petites images sur 12×12 pixels à toute une bibliothèque de symboles, visages, expressions, objets et autre. Cela notamment grâce à au travail du Unicode Standard qui a apporté une standardisation des codes sur les différents systèmes d’exploitations.

Pourquoi devrais-je penser aux emojis dans mes annonces digitales ?

Non seulement les emojis peuvent rajeunir un message et parler particulièrement à la génération Y, baignée dans le digital, mais ils peuvent aussi avoir tout leur sens pour des générations plus âgées.

Deux avantages intéressants qu’apportent les emojis se détachent.

Ils améliorent votre communication :

De nombreuses expressions du visages et gestes existent parmi les emojis pour permettre de donner à votre message le ton que vous souhaitez. Ainsi vous pouvez facilement éviter que votre audience ne perçoive par exemple du sarcasme, là où vous ne vouliez pas en apporter initialement.

Mais les emojis ne permettent pas seulement de remplacer gestes et mimiques, ils activent aussi la partie émotionnelle du cerveau qui pourra finalement influencer la perception de votre marque ou votre produit et aiguiller la personne dans une éventuelle décision d’achat.

Les utilisateurs sont toujours plus nombreux à lire du contenu sur leur appareils mobiles et une très grande partie des stratégies de communication aujourd’hui sont pensées « mobile first ». Les emojis ont été imaginés pour le mobile et sont donc particulièrement adaptés à une communication sur smartphones ou tablettes. Ils aident non seulement à véhiculer de l’émotion mais aussi à garder votre message court et concis car il peut se passer d’explications ou de détails supplémentaires. Compte tenu de la taille des écrans, des contenus plus courts et plus visuels sont plus agréables à lire, donc plus susceptibles de plaire à une audience de plus en plus mobile.

Ils sont très mobile-friendly :

Avec un peu de créativité et de recherche sur votre audience, les emojis peuvent donc apporter une dimension intéressante qui permettra peut-être de transformer une publicité aperçue comme en un message que votre audience considéra comme .

Nos 7 conseils pour utiliser les emojis dans vos annonces Social Media

Avant de vous lancer dans des test d’annonces avec emojis, prenez néanmoins le temps de considérer quelques conseils, pour faire de vos messages des annonces performantes.

1) N’utilisez pas d’innombrables emojis pour rendre votre message plus voyant mais veillez à ce qu’ils soient en cohérence avec l’image de marque. N’hésitez pas à faire une sélection d’emojis clés que vous utiliserez dans vos messages. Cela permettra également à votre communauté de reconnaître vos messages et de s’identifier avec votre image plus facilement.

2) Ne forcez pas ! Tous les messages ne se prêtent pas à l’utilisation d’emojis. Utilisez les avec parcimonie et seulement quand ils aident à rendre un message plus clair et plus fort.

3) Observez comment vos clients et d’importants influenceurs communiquent sur les réseaux sociaux. Utilisent-ils des emojis dans leurs messages ? Si oui, lesquels ? Sont-ils sensibles à ces messages ?

4) Renseignez-vous aussi sur le type de profils qui utilisent les emojis. Selon les pays par exemple, les emojis les plus populaires peuvent fortement varier. L’Emoji Report par SwiftKey vous donnera par exemple de nombreux insights à ce sujet.

5) Attention aux contraintes techniques ! Malgré le protocole unicode sur lequel sont basés les emojis, tous les systèmes et ordinateurs ne les affichent pas. Le message doit donc rester compréhensible et clair même sans emojis. En conséquence, ne remplacez pas de mots ou d’expressions entières par les symboles.

6) Pensez aux malentendus (surtout à l’international !). Un emoji n’exprime pas forcément la même chose selon le système d’affichage, le pays ou la région. Par exemple, l’emoji ci-dessous peut, selon le système d’affichage, être perçu comme un rictus, un sourire forcé ou même l’expression de douleur ou de colère !7) Tout est sujet d’interprétation, même les emojis. Abstenez-vous d’utiliser les symboles à connotation difficile ou discutable. En cas de doute, renseignez-vous avant de l’utiliser.

Julia Take A propos de l'auteur

Digital Trader Effilab | Experte SEA / SMO