Monétisation des chaînes : YouTube lance de nouveaux outils

Tout comme pour les influenceurs Instagram ou les blogueurs, les revenus potentiels des youtubeurs dépendent grandement du public, mais c’est surtout en créant plusieurs sources de revenus que ceux-ci parviendront à monétiser efficacement leur chaîne. Déjà beaucoup d’outils existent pour cela et YouTube a annoncé le lancement de 3 nouveaux moyens d’aider les vidéastes à générer de nouveaux revenus grâce à leurs vidéos : l’adhésion des utilisateurs à une chaîne, le merchandising et les vidéos Premières.

  • Adhésion à une chaîne

De la même façon que le modèle de parrainage Twitch (service de streaming de jeu vidéo et de sport électronique lancé en juin 2011), l’adhésion aux chaînes permet aux fans de sponsoriser une chaîne pour 4,99 dollars par mois.

Cette adhésion présente en outre des avantages pour l’utilisateur. En effet, il a l’opportunité d’accéder à du contenu inédit : des dédicaces, des livestreams afin de faciliter la diffusion en direct et l’interaction avec les fans, des vidéos supplémentaires que les non-adhérents ne peuvent visionner, des news sur les prochains événements et un accès anticipé à la vente de billets.

De plus, ces outils sont très flexibles dans la mesure où les youtubeurs peuvent les détourner comme ils le souhaitent, en fonction de leurs objectifs et de la connaissance qu’ils ont de leur audience.

Rohit Dawan, Director of Product Management chez YouTube affirme en effet que « c’est un peu comme une toile vierge … c’est nous qui donnons aux créateurs les outils pour personnaliser leur offre d’adhésion et fournir les avantages qui, selon eux, seront précieux pour les fans ».

Certaines contraintes existent cependant au sein de ce nouvel outil, concernant les créateurs : pour bénéficier du service ils doivent avoir plus de 18 ans, plus de 100 000 abonnés et être membres du « YouTube Partner Program ». En outre, YouTube conserve 30% des revenus d’adhésion après déduction de la taxe de vente locale, mais couvre tous les coûts de transaction y compris les frais de carte de crédit.

  • Merchandising

Au-delà de l’adhésion aux chaînes, YouTube propose aux créateurs qui ont plus de 10 000 abonnés de vendre leur merchandising directement sous leurs vidéos. Cette initiative a été mise en place en partenariat avec la plateforme de marchandise personnalisée Teespring. Parmi les objets disponibles : tee shirts, casquettes, coques de téléphones et autres.

[arve url= »https://youtu.be/Minu0lTlEOI »]

Grâce à cette fonctionnalité, des youtubeurs comme « Lucas the Spider » ont pu en tirer un large profit. Ce dernier a décliné son araignée en peluche et vendu plus de 60 000 unités en 18 jours, enregistrant ainsi un profit de plus d’un million de dollars.

L’efficacité de cet outil a déjà été prouvé puisque Teespring a indiqué que les YouTubers ont obtenu des conversions entre les vues et les ventes 2,5 fois plus élevées qu’avec des liens de description standard.

  • Vidéo “Premieres”

Grâce aux Vidéos “Premieres” il sera possible pour l’utilisateur de savoir quand la vidéo sera postée, programmer un rappel pour la visionner dès son lancement, et de discuter en live grâce au chat situé juste à côté ce qui permet une communication directe entre fans mais aussi des fans vers le vidéaste et vice versa.

Les créateurs peuvent, eux, créer une landing page qu’ils peuvent promouvoir avant la sortie d’une vidéo, faire du teasing afin d’éveiller la curiosité de leurs fans et ainsi augmenter l’audience au moment venu. Tout cela combiné leur génère du revenu de manière efficace.

Thomas Pagotto A propos de l'auteur

Brand Content Manager | Expert SEA & SMO