référencement naturel, SEO

Analyse sémantique : comment la réaliser et l’utiliser dans sa stratégie SEO ?

Vous avez un site internet mais il n’attire que peu de trafic organique ? Vous vous demandez si votre contenu est pertinent, s’il intéresse votre audience et s’il est recherché sur Google ? Avez-vous réalisé une analyse sémantique afin de savoir quel contenu cibler pour un bon SEO ? On vous explique tout de suite comment ça marche !

L’ANALYSE SÉMANTIQUE : PRIMORDIALE POUR LE SEO

Votre entreprise produit du contenu web à forte valeur ajoutée (inbound marketing) pour attirer du trafic organique. C’est une chose, mais avez-vous réfléchi en amont et d’un point de vue SEO sur ces choix éditoriaux ?
Quel est l’intérêt d’être en première position des résultats de recherche sur la requête “Agence communication à Nantes” si vous êtes une agence de marketing digital à Paris ? Cet exemple nous montre toute l’importance de la recherche sémantique dans une stratégie de contenu. Sur les moteurs de recherche, votre site devra se positionner sur des mots clés pertinents qui vous amènent du trafic qualifié (utilisateurs effectivement à la recherche de vos produits ou services) et devra répondre aux requêtes des internautes. Il faudra choisir les bons termes et en déterminer le sens pour attirer les visiteurs et profiter d’un bon positionnement SEO sur les moteurs de recherche. La réalisation d’une analyse sémantique se couple avec la mise en place d’une stratégie de contenu optimisée pour le référencement naturel afin de voir les retombées en terme de trafic organique.

LA RECHERCHE SÉMANTIQUE : QU’EST CE QUE C’EST ?

L’analyse sémantique ou recherche de mots clés est la première étape d’une stratégie de référencement naturel. L’analyse sémantique permet d’identifier les mots clés ou requêtes les plus recherchés dans Google ou autres moteurs de recherches. Elle est présentée sous forme d’un fichier Excel ou Spreadsheet et vous permet d’utiliser ces mots-clés dans votre contenu web.
Elle doit contenir une multitude de mots-clés autour de la thématique de votre site avec un volume de recherche assez conséquent.
L’audit sémantique doit comprendre la liste de tous les mots clés pertinents, une colonne indiquant leur volume de recherche, l’indice de concurrence sur cette requête, la position actuelle…

CONSTRUIRE SON ANALYSE SÉMANTIQUE

Dans un premier temps, il va falloir identifier le secteur sur lequel se positionner. Pour ce faire, il va falloir déterminer des mots clés stratégiques, identifier vos concurrents principaux présents sur ce type de mots clés et regarder quels types de contenus ils produisent.
Chez Effilab, nous sélectionnons les 4 ou 5 concurrents principaux de notre client et utilisons l’outil SEMRush afin d’obtenir tous les mots clés sur lesquels ils sont positionnés. Nous croisons ces mots clés avec les données de la Google Search Console ainsi que les insights du client (sur quels mots clés veulent-ils se positionner). Nous exportons cette liste sur Excel et pouvons passer à la construction de l’analyse sémantique.

 

analyse sémantique SEO : outil possibilité de mots-clés de Semrush

Screenshot Semrush

 

Cette liste comporte donc tous les mots clés sur lesquels les concurrents principaux sont positionnés, les mots clés via lesquels le plus d’internautes arrivent sur le site et les mots clés sur lesquels les clients veulent insister avec leur volume de recherche.

Nous pouvons également enrichir cette base de mots clés avec l’aide de Google Keyword Planner. Cet outil donne des idées de nouveaux mots clés avec leur volume de recherche mensuel. Tapez simplement un mot clé pertinent dans l’outil et il vous donnera la liste des mots clés en relation avec celui-ci. A vous de choisir lesquels ont un véritable potentiel et méritent leur place dans votre étude sémantique. Le but étant de créer une liste de mots clés sur lesquels on va pouvoir travailler notre positionnement.

 

recherche de mots clés pour analyse sémantique SEO : screenshot Google Keyword Planner

Screenshot Google Keyword Planner

 

ÉPURER SA RECHERCHE DE MOTS-CLÉS

Dans cet export, il va y avoir beaucoup de “déchets”, c’est à dire des mots clés non pertinents par rapport au secteur visé. La première étape va alors consister à “cleaner” cette liste brute.
Une fois que vous avez éliminé tous les mots clés non pertinents, nous pouvons également filtrer les mots clés par leur volume de recherche. Nous pourrons donc alors supprimer tous les mots clés avec un volume de recherche inférieur à 20 recherches par mois par exemple, tout en veillant à ne pas supprimer de mots clés longues traines ultra pertinents qui pourraient rapporter du trafic très qualifié. Le but étant de travailler sur des mots clés qui rapportent un trafic mensuel conséquent, il faudra essayer de définir l’intention de recherche de chaque requête. Il ne faut pas cibler seulement les mots clés à très fort volume de recherche, ceux-ci étant plus concurrentiels, mais également les mots clés dits “longues traines”, avec moins de volume de recherche mais aussi moins de concurrents positionnés sur la requête. Les mots clés longues traînes sont très spécifiques avec une requête longue (minimum 3 mots). Ils représentent presque 80 % du trafic organique sur Google et ont un taux de conversion plus élevé.

FINALISER ET ORGANISER SON ÉTUDE SÉMANTIQUE

Vous avez désormais épuré votre liste pour n’avoir que des mots clés pertinents avec un minimum de volume de recherche.
Vous allez maintenant devoir organiser cette liste pour la rendre intelligible.
Au sein de votre étude sémantique, vous pourrez ajouter votre positionnement ainsi que le positionnement des concurrents que vous avez identifié, pour chacune des requêtes présentes. Cette action peut être réalisée à l’aide de plusieurs outils du marché comme SEMRush ou MyPoseo.

Vous pourrez également ajouter une mise en forme conditionnelle afin de pouvoir identifier les positionnements visuellement : mettre les positions 1 à 10 en vert puis un dégradé jusqu’au rouge pour les positions de 90 à 100.

 

Analyse sémantique SEO Effilab : screenshot Excel

Analyse sémantique

 

Autre étape indispensable pour pouvoir suivre vos évolutions de positionnement, classer vos mots clés par thématiques et par géolocalisation si géolocalisation il y a. Par exemple, si vous travaillez dans l’hôtellerie, il y’a fort à parier que nombre de vos mots-clés porteront sur des types de chambre, des activités à faire dans la région, des prix etc…
On peut aussi catégoriser les mots-clés en fonction du type de page correspondant. Par exemple, sur le mot-clé “achat de chaussures de sport”, on voudra mettre une page web qui liste des produits avec les références, prix, photos… Pour la requête “Quelle est la meilleure chaussure de sport du marché ?”, on s’attend à un article détaillé, comparant en profondeur plusieurs modèles pour établir un classement.

Une fois vos mots clés classés par thématiques et localités, vous pourrez voir sur quel univers précis ou quelle localité vous devez concentrer vos efforts.
Enfin, ajoutez les volumes de recherche en face de chaque mots clés pour faciliter la priorisation.

UTILISER SON ANALYSE SÉMANTIQUE POUR AMÉLIORER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL

Auparavant, les référenceurs se contentaient de répéter le mot clé principal plusieurs fois tout au long de leurs contenus. Aujourd’hui, il est primordial en SEO de produire du contenu de qualité très riche sémantiquement.
Basez-vous sur votre analyse sémantique pour établir votre stratégie éditoriale.

Choisissez un mot clé principal pour votre page puis réalisez une analyse lexicale consistant à chercher des mots clés secondaires dans le champ lexical du mot clé principal. Vous aurez plus de mal à vous positionner sur “Agence marketing digital” que sur “Agence webmarketing spécialisée SEO à Paris”, d’où l’intérêt de creuser le champ lexical en profondeur et d’utiliser des requêtes longues traînes.

Utilisez donc votre analyse sémantique pour trouver des mots clés principaux et secondaires afin d’enrichir votre contenu.

L’ANALYSE SÉMANTIQUE COMME MOTEUR DE VOTRE CONTENU

Votre analyse sémantique peut également vous permettre de refondre l’arborescence de votre site en la structurant en fonction de comment les internautes recherchent l’information.
Nous pourrons identifier si certaines catégories présentes dans le menu ne captent que très peu de trafic car la requête n’est que très peu recherchée. Dans ce cas, il faudra changer le mot-clé de cette catégorie afin qu’elle draine plus de trafic avec un mot-clé plus ou moins générique
En effet, l’analyse sémantique peut être un support pour la création de nouveaux contenus. Elle nous permettra de créer des contenus qui répondent aux questions que se posent véritablement les internautes.

L’ANALYSE SÉMANTIQUE : POUR CONCLURE

L’analyse sémantique est donc une étape clé, voire même la base de la mise en place d’une bonne stratégie SEO.
C’est l’analyse sémantique qui va l’orienter, en fonction de ce que recherchent les internautes que vous voulez cibler.
L’analyse sémantique, c’est la fondation de votre projet de référencement organique.

Savez-vous d’ailleurs pourquoi il faut faire du seo en 2020 ?

Si vous le souhaitez, notre équipes SEO est à votre disposition pour réaliser des analyses sémantiques ou recherches de mots-clés, audits SEO et mettre en place une stratégie de référencement naturel efficace.
N’hésitez pas à nous contacter à hello@effilab.com !

Lucas Sabban A propos de l'auteur

Chef de projet SEO chez Effilab