Nouvelle fonctionnalité AdWords : le parallel tracking ou suivi en parallèle

Certains annonceurs utilisent des systèmes d’analyse externes à Google pour mesurer et comparer les performances de leurs différents canaux d’acquisition. Afin de pouvoir récupérer les informations disponibles via la plateforme Google AdWords sur un outil tiers (par exemple Eulerian, Kenshoo, Marin Software ou autre outil de tracking/CRM), il faut configurer un modèle de suivi dans les options d’URL sur la plateforme AdWords.

Le suivi en parallèle : définition

Le suivi en parallèle est une nouvelle méthode de suivi sur AdWords, qui peut avoir un impact sur la bonne remontée des performances des campagnes de référencement payant sur les plateformes externes à Google.

Avec la méthode de suivi actuelle, les internautes cliquent sur l’annonce, puis sont redirigés plusieurs fois avant d’arriver jusqu’à la page de destination de l’annonceur, ce qui peut considérablement augmenter le temps de chargement de la page.

Le déroulement est le suivant :

  • Un potentiel client clique sur une annonce
  • L’outil de suivi et les URLS de suivi se chargent
  • Le client voit ensuite la page web de destination de l’annonce

Grâce à la nouvelle méthode de suivi en parallèle, illustrée par le GIF ci-dessous, les internautes sont directement redirigés vers la page de destination de l’annonce, alors que le tracking est chargé en parallèle.

Qui est concerné ?

Si vous utilisez uniquement Analytics pour suivre les remontées des conversions avec la fonctionnalité “auto-tagging” d’AdWords, rien ne change au niveau du modèle de suivi.

Les annonceurs qui utilisent des tracking de type {lpurl} ou des redirections d’URL (https://www.redirect.com/abc…), comme par exemple DoubleClick, Kenshoo, Marin Software et Eulerian sont concernés et doivent s’assurer que leur prestataire prend bien en charge le nouveau modèle de suivi en parallèle.

Le nouveau modèle de suivi en parallèle se base sur la fonctionnalité ‘SendBeacon’ des navigateurs, qui est déjà compatible avec Firefox, Chrome & Edge – ce qui représente plus de 72% du trafic mondial.

N.B. Si un utilisateur voit une annonce sur un navigateur qui n’est pas encore compatible avec le suivi en parallèle, le suivi “standard” sera utilisé.

Quelle est l’utilité du nouveau modèle de suivi en parallèle ?

Sur mobile, 53% des utilisateurs abandonnent leur recherche si la page web met plus de 3 secondes à se charger (Google, 2016).

Le nouveau modèle de suivi permet un temps de chargement plus court des pages de destinations, ce qui se traduit par une meilleure expérience utilisateur et moins d’utilisateurs qui abandonnent lors du chargement de la page.

Les métriques de taux de rebond, temps passé sur la page et taux de conversion devraient donc être impactées de façon positive par ce changement de modèle de suivi, pour tous les annonceurs qui utilisent des solutions de trackings tierces.

Comment le configurer dans son compte AdWords ?

Avant de commencer, voici quelques vérifications à effectuer :

  • Tout d’abord, il faut bien vérifier que le modèle de suivi/tracking est compatible avec le suivi en parallèle. Si le partenaire de tracking n’a pas encore intégré le suivi en parallèle, le fait d’activer la fonctionnalité peut déclencher un non-fonctionnement du suivi ou une non-redirection vers la page de destination suite à un clic sur l’annonce.
  • Il faudra également ajouter un tag (par exemple {lpurl}) dans le modèle de suivi, afin d’éviter de comptabiliser des visiteurs plusieurs fois.
  • Finalement, il faut vérifier que le modèle de suivi est bien sécurisé (URL sécurisée https://)

Une fois ces vérifications effectuées, il est possible de configurer le suivi en parallèle au sein du compte AdWords :

  • Se connecter au compte
  • Toutes les Campagnes > Paramètres > Paramètres du compte > Suivi
  • Cliquer sur le bouton “Suivi en parallèle”

Cette nouvelle méthode de suivi sera disponible sur la nouvelle interface AdWords à partir de début 2018, puis deviendra la nouvelle méthode de suivi par défaut dans le courant de l’année 2018.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter un de nos experts AdWords.

Sources

Anne Sebton A propos de l'auteur

Digital Trader Effilab | Experte SEA / SMO